Se Souvenir, Vivre ensemble, Transmettre...

Abbé Georges Pourchaux

L’abbé Georges Pourchaux

Vous retrouverez la période de l’histoire de l’église de l’Immaculée-Conception concernant l’Abbé Pourchaux au chapitre 2-1 du « Récit d’une aventure » en cliquant sur :

Né à Saint-Martin-au-Laërt en 1865, l’abbé Georges Pourchaux a d’abord été vicaire à Le Portel puis curé d’Halinghen.

Il est nommé curé de Wimereux le 1er juillet 1902, et loge dans un premier temps à la villa « Les Lyciets », quai Alfred Giard (aujourd’hui résidence « La Falaise »).

La construction du presbytère débutera en juin 1903, sur le terrain donné à la commune par l’abbé Lebègue.

Le début du ministère de l’abbé Pourchaux sera marqué par deux épreuves : en 1904, victimes de la loi sur les Congrégations Religieuses, les Sœurs de l’Immaculée-Conception sont contraintes de quitter Wimereux. Votées en 1905, les lois de séparation de l’Eglise et de l’Etat entraînent l’année suivante l’inventaire des biens de l’Eglise et la dissolution du Conseil de Fabrique (aujourd’hui E.A.P.). Malgré cela, l’abbé poursuit son œuvre. Il s’attache en particulier rassembler les paroissiens, dont une partie continuait d’aller à la messe à Wimille, bien que l’église soit devenue paroisse depuis 1902. Il y parviendra grâce à ses prédications.

La jeunesse tenant une place importante dans son ministère, il crée en octobre 1906 le patronage, aidé de sa sœur et de quelques paroissiennes.

En février 1907, nommé curé de Le Portel où il avait été vicaire autrefois, il doit avec regret quitter sa chère paroisse.

Retour en tête de chapitre LES PRETRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *