Abbé Pierre Boidin

L’Abbé Pierre Boidin

 

L’abbé Pierre Boidin est connu par son action pour le Mouvement Vie Libre. Mais il y a d’une part « l’abbé » Pierre Boidin qui, dès le plus jeune âge, criait haut et fort qu’il voulait entrer dans les ordres pour « assurer la relève du prêtre de sa paroisse quand il sera vieux. » Et puis, il y a le militant associatif, qui, depuis les années 60, est une des chevilles ouvrières du mouvement Vie Libre, association qui aide les malades de l’alcool. Bien que Vie Libre ait érigé dans ses statuts la laïcité comme principe absolu, cela n’a jamais gêné Pierre Boidin l’ecclésiastique. «  Aider les gens, les amener peu à peu sur le chemin de la guérison, c’est aussi consacrer sa vie aux autres, comme un prêtre, à l’image du Christ ». De fait, pendant plus de 25 ans, et jusqu’en 1996, Pierre Boidin a consacré l’essentiel de son temps et de sa vie à sa qualité de membre permanent du mouvement Vie Libre, avec la bienveillance de sa hiérarchie : il donnait « un coup de main » quand il était là ou pour les grandes occasions :les messes de Pâques, de Toussaint ou de Noël. Mais il ne faisait pas les mariages, ni les enterrements, pour mieux se consacrer aux malades. Cet investissement provient de son expérience personnelle avec l’alcool, comme il l’explique publiquement, avant même d’être ordonné prêtre. Mais Pierre Boidin a eu la chance de rencontrer à 22 ans André-Marie Talvas, fondateur du mouvement Vie Libre. Le président-fondateur lui fera partager ses convictions. « Que l’abstinence d’alcool était, dans son cas, la bonne solution ; que cette abstinence totale rendait les choses plus simples pour en parler aux autres ; et que la perspective de l’engagement au service des autres correspondait au sens qu’il voulait donner à sa vie. » En 1996, il est nommé prêtre associé à Notre Dame du Val de Liane (Saint-Léonard). C’est un marcheur invétéré, et un adepte du tennis de table (club de Saint-Etienne-au-Mont). Le 1er octobre 2010, à 75 ans, il a pris sa retraite et a rejoint le presbytère de Notre Dame de Boulogne, en qualité de « prêtre aîné ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *