MENUMENU

FLASH BACK : LES JEUDIS DU PÈRE THIRIEZ : 26 juillet : Les 19 martyrs d’Algérie

FLASH BACK : LES JEUDIS DU PÈRE THIRIEZ : 26 juillet : Les 19 martyrs d’Algérie

Le premier thème que le Père Thiriez a abordé, le Jeudi 26 juillet, devant près de 70 personnes, est celui des 19 martyrs d’Algérie, en écho aux grands titres de la presse. Il nous avait parlé souvent des sept moines de Tibhirine dont il était proche et aux funérailles desquels il avait participé le 2 juin 1996. Mais nous savions peu de choses des douze autres dont le Pape François avait annoncé la béatification, à la demande des évêques d’Algérie.

En apprenant avec joie cette nouvelle de la prochaine béatification en Algérie de « Mgr Pierre Claverie (un bon ami, avec qui il était la veille de sa mort), et de ses 18 compagnons, comme « martyrs », il s’était proposé de parler de celles et ceux qui se sont ajoutés aux sept moines de Tibhirine.

Il a ainsi évoqué ses souvenirs et ses questions :
– Où et comment ?
– Que penser de la décision du Pape ?
– N’est-ce pas une déclaration de guerre à l’Islam ?
– Quel sens donner aujourd’hui à ce mot « martyr » ?
– De quoi ces treize hommes et ces six femmes ont-ils été témoins ?
– Quel type de fidélité ont-ils vécu ?
– Combien d’autres l’ont fait avec eux ?

Photos à l’appui, il nous a donné les détails concernant la mort violente, de mai 94 à août 96 :

– de six religieuses ( de 4 congrégations) et d’un frère mariste, Henri Vergès

– de ses 4 confrères Pères Blancs, abattus devant leur poste de Tizi-Ouzou, fin 1994

– de Pierre Claverie, dominicain, évêque d’Oran, victime, avec son chauffeur Mohamed, d’un attentat à son retour d’Alger dans la nuit du 1er août 96. Il avait clairement dénoncé les auteurs de l’assassinat des moines.

– Le P. Thiriez , nous donna des précisions sur les progrès de l’enquête en cours, concernant l’assassinat des 7 moines,

– Il nous a aussi parlé du sort des rescapés,

– des religieux dont on ne parle pas  (12 croates, trois prêtres…)

– ou celui des milliers d’autres victimes, avec la préparation de la fête des martyrs à Oran l’an prochain par l’Église d’Algérie, concernant tous les martyrs du pays, de mai 94 à août 96 : imams, enseignants, médecins, artistes (près de 200 000 ?)

– l’accueil au monastère confié en 2017 à la communauté du Chemin-Neuf (avec un DVD de la série FOI),

– pour finir, divers témoignages (dont celui du P. Perennès, de Mgr Teissier, Rault et Desfarges).

Un échange nous a permis alors de préciser le nouveau sens du mot Martyr : Témoin.

« Parlez de cette épopée autour de vous et, si cela vous tente, je viendrai
volontiers redonner ce témoignage à d’autres. Contactez-moi, pour fixer
une date,
– par téléphone au 06 30 93 62 28
– ou par un SMS à : filthir17@gmail.com
En espérant vous revoir bientôt, je vous redis mon amitié.

Philippe Thiriez pb
Monastère de Bouvines (59830) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *