MENUMENU
Se Souvenir, Vivre ensemble, Transmettre...

Nicole Hémard

Nicole Hémard

Sculpteur spécialiste de l’art sacré
1er atelier à Wimereux

(article établi avec l’aimable collaboration de Nicole Hémard, Arnaud Destombes et Michel Debuyser)

INTRODUCTION

En 1994, Monseigneur Philippe Barbarin, alors curé de Boissy-Saint-Léger, a commandé à Nicole Hémard une statue pour sa paroisse : la statue de Notre-Dame de la Plaine. En recevant son oeuvre, il résumait ainsi la biographie de Nicole Hémard :

« Née en 1936, Nicole a fait les beaux-arts. Elève de Claude Gruer à Solesmes (72), elle a enseigné les lettres classiques pendant 9 ans. Elle sculpte pour répondre à l’attente des communautés. Elle a « entendu » l’appel de Jean-Paul II demandant aux artistes de mettre l’accent sur la Résurrection du Christ. Avec d’autres artistes, elle réalise un « Chemin de Résurrection » à Arras, nouvelle médiation du chemin de croix qui conduit jusqu’à la lumière de Pâques. Souvent, elle a sculpté le Christ crucifié et glorieux tout à la fois. Elle aime beaucoup la polychromie. Elle a travaillé pour le centre Jean-Paul II à Dax, pour l’église Saint-Thomas d’Aquin à Paris, pour la Cathédrale de Bangui (en République Centrafricaine) et celle de Compiègne (Christ Ressuscité, Vierge à l’Enfant, réfection d’oeuvres anciennes)… »

Mais qui est cette artiste wimereusienne, à qui le futur primat des Gaules s’adresse pour modeler l’espace liturgique de sa paroisse, et qui reçoit commande de diverses communautés, paroisses, différentes cathédrales, différents pays ou continents ? Pour en savoir plus sur cette artiste, nous sommes allés à sa rencontre chez elle, où elle nous a reçus chaleureusement, et nous a permis de découvrir nombre d’informations importantes tant sur sa vie, son oeuvre, que sur l’histoire de l’église de Wimereux au temps du R.P. Henry Delpierre. Voici le fruit de cette rencontre…

 

PLAN

(Cliquer sur l’icône correspondant à la partie du plan que vous souhaiter explorer)

 

 

 

 

 

 

 

One thought on “Nicole Hémard

  • mateos

    Il y probablement plusieurs chemins pour le pèlerin à la recherche de Dieu, l’Homme que je suis doute de son propre chemin, mais reconnais une lumière qui nous guide vers Dieu, mon chemin est et sera probablement Long. Mais je sais que Nicole est dans la lumière de Dieu.Elle a su comme ces grand s artistes Henri Charlier, Maurice Denis nous donner cette émotion qui nous invite à cette introspection à la recherche des mystères de l’humanité à travers ses sculptures .
    merci d’avoir croisé vos oeuvres
    vincent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *