Des nouvelles du chantier au 22 janvier 2020…

En ce 22 janvier 2020, la société Batais vient d’achever l’intégralité de la pose des voliges de la nef, en terminant de couvrir la charpente de l’extrémité ouest du pan de toiture nord de la nef.

Cette photo (ci-dessous) prise au 12 décembre, nous permet d’objectiver l’évolution :

Pour terminer la 1ère phase, il restera à poursuivre les mêmes travaux sur les chapelles latérales (chapelle nord ou chapelle saint-Joseph, et chapelle sud ou chapelle notre-dame).

Après le travail du charpentier, en étroite collaboration avec celui du tailleur de pierres pour la maçonnerie sous charpente (Société Chevalier Nord), intervient celui du couvreur (Société Carré), qui a actuellement posé les ardoises sur le versant sud de la nef (vers la rue Carnot), et pose actuellement les ardoises du chevet avant de compléter le versant nord de la nef (vers le fleuve Le Wimereux)

A la suite de ces travaux sur la nef et les chapelles latérales, la Mairie voudrait enchainer sans tarder avec la deuxième phase (couvertures basses : bas côtés et sacristie) voire cumuler celle-ci avec les phases suivantes : les murs de façade ouest (côté mer) et le cloché, et les façades latérales. Et l’affectataire (le curé, en en absence de curé, l’EAP ayant obtenu de l’évêque le mandat d’affectataire) prévoit dans la foulée d’entreprendre les travaux de restauration intérieure. Trois ans de travaux sont prévus, à l’issue desquels l’eglise pourra réouvrir ses portes au monde, au monde en quête de spiritualité, d’art et de culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *