PANDEMIE COVID-19 : Annulation d’une partie du calendrier culturel 2020

PANDEMIE COVID-19 : Annulation d’une partie du calendrier culturel 2020

Avec l’instauration du 1er niveau de déconfinement en ce 11 mai, une espérance naît ; la reprise partielle et prudente d’une activité sociale dans nos vies respectives nous donne l’espoir de pouvoir reprendre, progressivement, nous aussi, nos activités associatives et culturelles.

Mais le virus circule toujours… Des règles strictes d’hygiène pour faire barrière à la propagation du virus sont à respecter. Les regroupements de plus de 10 personnes sont pour l’instant proscrits, tout le temps où le taux de circulation du virus sera élevé. La prudence est de mise : évitons tout relachement pour ne pas voir une deuxième vague de malade déferler dans les hôpitaux.

Pour l’instant, il faut donc encore patienter pour en savoir plus sur les modalités de réouverture des églises aux célébrations ainsi qu’aux rassemblements publics culturels.

Ceci est très pénalisant. L’annulation toujours de rigueur des célébrations paroissiales, mariages religieux (sauf urgences), baptêmes, communions, funérailles (en huis-clos), laisse une cicatrice douloureuse dans les vécus spirituels, tant individuels et familiaux. Mais la sagesse nous dit que la prudence prévaut.

Tout ceci est très pénalisant aussi pour l’association qui avait concocté, après de nombreuses heures d’élaboration, tout un programme culturel riche et varié (concerts et conférences), source de retombées indispensables pour faire connaître notre projet et lever des fonds en faveur de la restauration de l’église.

Ces rencontres culturelles permettaient de plus à nos nombreux adhérents de se rencontrer en dehors de notre Assemblée Générale.

C’est avec la mort dans l’âme que nous avons dû annuler tous les événements avant le 15 juillet, à avoir :
• le Concert de chorales du 28 mars (Les Voix du Fort de Wimereux et Les Chœurs Unis d’Anzin),
• la Conférence du 15 mai de Nathalie Boniface sur « le Chemin des Veilleurs à partir des Carnets d’une pèlerine sur la route de Compostelle »,
• le spectacle conté du 22 mai sur « la Fabuleuse Histoire de Jeanne d’Arc » par Nathalie Rocher,
• le récital « Les merveilles du Violon » de Natacha Triadou du 30 mai,
• le concert « Voyage sur un air de flûte de Pan » du 13 juin de Georges Schmitt,
• le concert « Une Nuit Baroque » du 27 juin par l’ensemble Escapades.

Tous ces artistes et conférenciers nous ont promis de revenir dès que possible pour vous offrir leur prestation !

A l’heure actuelle nous attendons des nouvelles de l’impressario allemand des Glory Gospel Singers au sujet du concert inaugural de leur tournée européenne prévu à Wimille prévu le 15 juillet.

Notre programmation de la seconde moitié de juillet et de la totalité du mois d’août (conférences du lundi) est pour l’instant maintenue, sous réserve…

Un récital de piano (par une lauréate d’un concours international) est de plus prévu pour le dimanche 16 août à l’église de Wimille.

Reste donc (sous réserve) à la programmation des conférences du lundi, à 20h :
• 20 juillet : « Les dames de la Croix Rouge sur le littoral en 14-18 », par Françoise Malfait
• 27 juillet : « Les naufrages en Manche au XIXe siècle », par Alain Evrard.
• 3 août : « Balade dans le Wimereux d’autrefois » (suite), par Arnaud Destombes
• 10 août : « Genèse de la loi de séparation de 1905 et débats actuels. », par le Père H. Derycke
• 17 août : « L’Art Campanaire, où quand les cloches chantent les heures de la vie », par B. Paschal

La programmation a donc été fortement amputée ! Ces rencontres culturelles permettaient à de nombreux artistes (de qualité) et conférenciers de se produire localement auprès d’un public averti et connaisseur dont vous faites certainement partie. Pour les intermittents du spectacle, leur profession est elle aussi actuellement impactée, car complètement à l’arrêt, sans perspective à court ou moyen terme. Les festivals culturels disparaissent de la scène publique durant tout cet été, et donc bien au-delà de la date évoquée actuellement du 15 juillet par le Gouvernement pour la reprise éventuelle des animations culturelles. Ils ne peuvent en effet pas clairement établir de programmation dans les mois qui suivent, en raison d’une logistique lourde à établir en amont.
Sachez que nous ferons tout pour réactiver notre offre culturelle le plus tôt possible, dans le plus grand respect de la santé de tous, afin de leur permettre une reprise d’activité. Et nous savons que nous pouvons compter sur vous pour les soutenir par votre présence en grand nombre au temps opportun, dès que nous pourrons planifier de manière sécurisée un nouveau calendrier culturel 2020 « post-confinement ». Nous vous tiendrons au courant…

En attendant, merci de continuer à soutenir notre action pour la restauration par un don ou une cotisation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *