Retour sur le fabuleux récital d’Irma Gigani, du 16 août 2020

RECITAL IRMA GIGANI :
LA MAGIE D’UN TOTAL EMERVEILLEMENT MUSICAL
ce 16 août à Wimille

IRMA GIGANI, géorgienne, enfant prodige du piano dès l’âge de 6 ans, plusieurs fois lauréate de concours internationaux, est venue spécialement de Vienne où elle se perfectionne auprès des plus grands maîtres, pour nous offrir un sublime récital de piano ce 16 août 2020 à Saint-Pierre de Wimille : un moment d’exception musical unique et inoubliable !

Merci Irma pour ce concert merveilleux !

(Pour visualiser les photos dans leur format d’origine, cliquer sur celle-ci pour les faire défiler dans la visionneuse)

Ceux qui était présents pourront dire : ‘j’y étais ». Nous en sommes témoins, une carrière internationale a déjà débuté pour Irma Gigani, du haut de ses 23 ans, et elle ne pourra que s’étendre en célébrité ! Avec elle, une étoile est déjà présente dans le ciel étoilé des grands maîtres du piano, et elle a brillé dans le ciel de Wimille ce 16 août 2020.

Non seulement par sa virtuosité, non seulement par son talent, mais aussi par son intelligence musicale, et par son coeur et son âme, elle a su faire vibrer en unisson les coeurs et les âmes des auditeurs présents. Son coeur et son âme s’étaient déplacés au bout de ses doigts frêles pour faire jaillir, au contact du clavier du piano, tout un monde merveilleux, emprunt de romantisme, fait de peintures orchestrales, de notes perlées, ou pétillantes, aux nuances subtiles, aux phrasés chantant ou dansant présentés sur un tapis symphonique, tantôt à la main droite, tantôt à la main gauche, ou passant de l’un à l’autre, aux tonalités tantôt douces, tantôt fougeuse, calmes ou tonitruantes, paisibles ou déchaînées, pour nous conduire dans un instant merveilleux et divin d’intemporalité. Son interprétation nous semblait nous conduire dans l’âme même du compositeur dont elle interprétait l’oeuvre : dès le début, avec Liszt et sa Méphisto-Valse n°1, en passant par Prokoviev et sa sonate n°4, jusq’au point d’orgue avec Chopin et sa sonate n°3.

Dans sa manière d’interpréter, il y a énormément d’émotion, de passion, d’énergie, de fougue, de caractère, mais aussi de sensibilité, de subtilité, de retenue, d’humilité… On la sent à la fois « petite » et grande », fragile et forte, face aux oeuvres qui la défient. Elle est élégante à regarder jouer, belle à écouter. Elle occupe tout l’espace, nous ne sommes plus dans l’instant, nous sommes transportés ailleurs : elle est l’oeuvre qu’elle interprète : c’est magique ! »

RECITAL IRMA GIGANI : LA MAGIE D'UN TOTAL EMERVEILLEMENT MUSICAL ce 16 août à Wimille (extrait : Liszt : Méphisto-Valse…

Publiée par Association des Amis de l'Eglise de l'Immaculée Conception de Wimereux sur Jeudi 20 août 2020

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *