Conférence (JEP) : Histoire & anatomie des orgues (F. Weens)

CONFERENCE :

Histoire et Anatomie des Orgues, par Franck Weens

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine organisées à Wimereux par l’association des Amis de l’église, de 15h00 à 16h15 : 9 rue du Château à Wimereux (église du Christ Ressuscité) (dimanche 20 septembre)

Entrée libre

L’orgue, instrument classiquement rattaché à la liturgie chrétienne, n’a pas toujours été ami des chrétiens, car il accompagnait leur massacre dans le jeux du cirque à Rome. Analysons leur évolution.

Ci-dessous : hydraulos (reconstitution), ancêtre de l’orgue, par Ktésibios d’Alexandrie, 246 av. J.-C. @ site www.orgue.ch

Patrimoine et enseignement,
apprendre pour la vie !

Venez seul, en famille, ou avec des amis, (en gros, venez comme vous êtes)apprendre, et vous divertir, dans une ambiance de cours de récréation, sur le thème du patrimoine matériel et immatériel de l’église (locale), et de l’Eglise (universelle). Toutes deux sont vecteurs d’éducation, par la transmission du savoir qu’elles ont étendu au sein de la cité et au-delà, et des savoir-faire qu’elles ont engendrés et entretenus du Moyen-Age jusqu’à nos jours.

Au Moyen Âge, les églises furent le lieu privilégié d’enseignement et de transmission de la musique, d’abord de manière orale, puis codifiée sur le papier, et aussi lieu de maturation de cette musique. Un instrument y tient une place particulier, l’orgue, pourtant par essence issu d’un monde opposé à la chrétienté, puisque utilisé dans les jeux du cirque chez les romains où périrent nombre de martyrs.

Son ancêtre s’appelait l‘hydraule, inventé par Ktésibios (durant l’Antiquité Grecque). Constantin V, empereur de Byzance, offrit une hydraule perfectionnée à Pépin le Bref lors d’une ambassade en 757. L’instrument était destiné à magnifier la splendeur impériale et ce n’est que plus tard que l’orgue fit son entrée dans la chrétienté d’abord pour guider le chant des moines, ensuite pour soutenir le chant de l’assemblée.

Cette conférence vous révèlera plein de renseignements depuis les orgues portatifs des jeux du cirques des romains, jusqu’au orgues les plus gigantesques actuels, avec plus de 33 000 tuyaux, 7 claviers, avec une palette de sons des plus variés, pouvant offrir des sonorités de plus de 300 instruments différents, avec une étendue allant du plus aigu au plus grave que l’oreille humaine puisse capter, formés par des tuyaux mesurant de quelques millimètres pour les plus aigus, à plus de 19 mètres pour les plus graves…

Venez, vous n’en croirez pas vos oreilles !

Liens

Cliquer sur l’image correspondant à votre choix :

Voir le programme complet des animations des JEP 2020 à Wimereux par l’AEICW  :

Voir la publication sur OpenAgenda par le Ministère de la Culture pour les JEP 2020 :

L’église du Christ Ressuscité

Pour les Journées Européennes du Patrimoine les 19 et 20 septembre 2020, à Wimereux, la petite église du Christ-Ressuscité (née en 1974) dans le quartier du Baston, ouvre exceptionnellement grand ses portes pour présenter au public le Patrimoine de sa grande soeur, l’église de l’Immaculée Conception (née en 1866), fermée actuellement au public en raison des travaux de restauration qui s’y déroulent.

Attardons nous un peu sur l’église du Christ-Ressuscité : de style inspiré du mouvement Bauhaus,  quasiment monolithique en parallélépipède rectangle, elle est faite de panneaux de béton dans lesquels sont incrustés des claustra colorés qui laissent rentrer la lumière du soleil ; sa magnifique verrière abstraite (de François Chapuis) provient du couvent des Soeurs de Sainte Agnès d’Arras, et son « clocher », qui a la particularité d’être à l’écart de l’église, est construit sur un blockhaus de la seconde Guerre mondial ; il précède une immense croix de bois brut qui se dresse vers le ciel depuis le sommet de ce dernier. A l’intérieur de l’église, on découvre plusieurs oeuvres de Nicole Hémard

Bien entendu, cet événemet se déroulera dans le plus grand respect des normes sanitaires du moment dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *