Flash Back : Lundi 25 juillet : Rencontre avec Jacques Mahieu : « Les dix Compostellas de mon chemin de Saint-Jacques »

Lundi 25 juillet : Rencontre avec Jacques Mahieu : « Les dix Compostellas de mon chemin de Saint-Jacques », au Christ Ressuscité

Merci à Jacques Mahieu pour sa conférence, hier, sur les Chemins de Compostelle, à l’église du Christ Ressuscité.

Le public a été captivé et très participatif. Jacques (pas le Saint de Compostelle mais notre conférencier) nous a fait cheminer dans ses pas sur le « camino », et a partagé ses souvenirs…

Faire le pèlerinage vers Compostelle, à pied notamment, sur un tronçon ou jusqu’à la cathédrale où repose Saint Jacques, est une démarche de plus en plus répandue, par des motivations diverses : religieuses, spirituelles, touristiques, bien-être physique et mentale, mode, voire exigence socio-professionnelle pour certains espagnols, mais chaque fois pour finir par mettre ses pas dans les pas de nos ancêtres en pèlerinage depuis plusieurs siècles, avec à l’origine une démarche de pénitence, de réconciliation, de purification, de « guérison », et actuellement une recherche de vérité, qui fait parfois tant défaut dans nos vies, en ce monde d’aujourd’hui, fait d’illusions, de « divertissements » superficiels.

Marcher sur le chemin, parfois sur 1000 km ou plus pour les plus courageux où les plus « libres », c’est parfois être seul avec soi-même sur le chemin sur de longues distances, c’est aussi se retrouver entre pèlerins dans les refuges, à chaque étape quotidienne, chaque fois incertaine, avec l’accueil d’hospitaliers bénévoles. C’est se retrouver ensemble sans distinction de niveau social, sans artifice, c’est partager des moments simples de joies ou de peines, c’est aussi avoir une attitude d’écoute bienveillante… C’est aussi apprécier le réconfort de la table, et ses spécialités culinaires locales …

La vie est un pèlerinage, une quête de l’Autre, en l’autre. Être en pèlerinage c’est aussi s’enrichir du partage de nos pauvretés… C’est ici aussi arriver vers la lumière, celle du Champs de l’Etoile (Campo Stella ; Compostelle), cette étoile qui a conduit en l’an 800 l’ermite Pelage jusqu’à la relique perdue (suite aux invasions musulmanes) de Saint-Jacques après qu’elle eut été translatée en Galice par ses disciples Atanase et Théodore…

C’est tout cela qu’à pu exprimer Jacques Mahieu et le public très participatif qui a su aussi partager ses expériences ou ses interrogations.

Malgré les difficultés parfois rencontrées sur cette route d’aventure, ils nous a transmis le bonheur de réaliser cette démarche, et donné envie de prendre notre bâton de pèlerin pour marcher un jour sur Saint-Jacques. (Car ce n’est pas l’apanage des Jacques !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Saison culturelle 2022

    Programmation susceptible de modification selon l'actualité de la pandémie COVID-19. Chaque événement se déroulera dans le plus grand respect des normes sanitaires du moment. Cliquer sur les flèches apparaissant sur les affiches pour les faire défiler puis cliquer sur l'affiche sélectionnée pour être redirigé vers le descriptif correspondant



     
  • Vos dons nous sont utiles !

    Collecté : 414 148 € (dons uniquement)
    Merci aux :
    453 donateurs et 160 membres !
    objectif de 500 000 € en 5 ans à partir du lancement en 2018 de l’offre de marché : 

    • 82.83%

      Dons acquis

  • Nos prochains événements

  • Newsletter