Notre équipe

hi archyive

Chers Amis de l’église,

Après une année 2021 bien remplie pour l’AEICW (cf l’article : « rétrospective de l’année 2021« ) malgré la crise sanitaire de dimension mondiale, 2022, comme vous le savez, voit enfin la 2e phase des travaux de restauration s’ouvrir, et nous nous en félicitons.

Ceci est le résultat de l’effort de chacun des membres de l’association ! Alors à tous merci ! Grâce à vous nous avons pu financer en 2021 la somme de 90 000 € pour la première phase maintenant achevée (remise du chèque à la Ville le 18 mai 2021). Grâce à vous nous avons pu financer la protection de l’orgue (Monument Historique) pour la durée du chantier de l’église, ainsi que la totalité la restauration du Chemin de Croix de Claude Gruer. (cf article sur les remises des chèques à la Ville le 10 décembre 2021)

Grâce à vous, un nouveau jour se lève sur l’église de Wimereux : il inscrit une nouvelle page dans le livre d’histoire de cet édifice ! Cet élan que vous insufflez au projet de restauration permet maintenant de financer cette 2e phase aux côtés de la Mairie, du Département, de la Région, et de la Fondation du Patrimoine… L’AEICW s’est engagée à financer 100 000 € dans cette seconde étape, lors de la signature officielle d’une Convention ad hoc entre la Ville et l’AEICW le 18 mars dernier (cf article en cliquant ici).

L’AEICW a réussi à collecter depuis sa création en 2013 la somme 415 000 € environ, destinés à la restauration de l’église de Wimereux, soit près de 85% de l’objectif prévu (pour fin 2023) fixé à 500 000 €, ce qui représente 25% du coût estimé de toute la restauration extérieure ! C’est le résultat de l’effort de tous, d’un effort de chaque instant, notamment lors de nos manifestations.

Après le succès du Loto Quine du 6 mars dernier, nous voyons démarrer, une nouvelle saison culturelle riche artistiquement et humainement. Les membres du bureau l’ont voulue de qualité, avec le soutien de mécènes et de sponsors, que nous remercions vivement. Ce sera l’occasion, pour chacun, lors de ces rendez-vous, de se retrouver et de faire connaître notre action à d’autres personnes pour promouvoir notre but, l’occasion aussi de découvrir certains artistes de haut niveau, et notre manière de continuer à faire rayonner l’âme de l’église de l’Immaculée Conception durant sa fermeture pour travaux.

Pour la première fois, nous avons réussi à éditer un programme culturel annuel (cf programme en cliquant ici) avant le lancement du premier concert de l’année. Celui-ci aura lieu le Vendredi 15 avril (Vendredi Saint) avec le quatuor de Haydn intitulé « les sept dernières paroles du Christ en Croix » (composé justement pour un concert spirituel du Vendredi Saint). Nous espérons vous y retrouver nombreux (à l’église du Christ Ressuscité, à 20h30) (plus de détails et billetterie en cliquant ici).

Vous pourrez découvrir tous les autres rendez-vous en explorant le programme

 

Ce sera aussi une manière de transmettre, par l’art et la culture, un message d’humanité et d’espérance pour le monde si durement confronté à la barbarie (cf : article du 25 mars sur les vitraux de l’Annonciation, une lueur d’espoir pour le monde en cliquant ici)

Cette année nous vous proposons à nouveau de voter au Grand Prix Patrimoine Le Pèlerin pour soutenir la Candidature de la Voûte en lambris peint de WIMEREUX.

L’an dernier nous avions envoyé une première participation au Grand Prix Patrimoine Le Pèlerin, pour la restauration du chemin de croix. Nous n’avions pas remporté le prix, mais cela avait déclenché une bonne dynamique qui nous a permis de restaurer et préserver cette magnifique œuvre de Claude Gruer que nous pourrons replacer dans l’église dès l’achèvement des travaux.

Cette année, de nouveau, Chantal Creuze, avec notre président et la ville de Wimereux, a présenté un nouveau dossier pour un projet concernant la restauration de notre voûte en lambris peint, emblématique de notre église et dont nous sommes tous tellement fiers !

 

Un autre rendez-vous important s’annonce : celui de l’Assemblée Générale Annuelle. Si vous êtes adhérent ou si vous souhaitez le devenir : notez la bien sur vos « tablettes » : Samedi 30 avril à 14h à l’église du Christ Ressuscité.

Cela peut être considéré comme une simple formalité mais en réalité c’est bien plus que cela : c’est, pour chacun des membres, venir à la rencontre des uns et des autres et soutenir toujours davantage notre action en faveur de la restauration de l’église. Votre présence (ou votre représentation par un « pouvoir ») est importante pour faire ensuite entendre votre voix au maître d’ouvrage de la restauration de l’église, la Ville de Wimereux, et ses partenaires.

Pour participer aux votes, il faut bien entendu être à jour de votre cotisation. Si ce n’est pas encore fait en 2022, il y a trois solutions :
• Renouveler votre cotisation par chèque et voie postale avec ou sans don, en cliquant ici. Merci.
• Renouveler votre cotisation par CB avec ou sans don via HelloAsso, en cliquant ici. Merci.
• Renouveler votre cotisation le jour de l’AG par chèque ou en espèces. Merci.

Si vous souhaitez rejoindre le Conseil d’administration, pensez à nous envoyer votre candidature. L’AG, c’est aussi le moment de renouveler ou non le tiers sortant. Vous avez donc la parole ou la possibilité de vous engager au sein de l’équipe !

Mais sans attendre l’AG nous pouvons nous rencontrer dès ce vendredi 15 avril pour le concert inaugural exceptionnel (décrit plus haut) puis pour d’autres à venir. 

Pour le reste de l’année 2022, comme vous le voyez, de nombreux événements importants sont prévus pour notre association afin de progresser vers la réalisation de son but : la restauration de l’église de l’Immaculée Conception, qui n’est pas qu’un édifice emblématique pour la cité, mais aussi un patrimoine culturel et cultuel, riche de souvenirs et témoignages, lieu de vie et de rencontres.

Pour nous avoir soutenus jusqu’à présent, et parce que vous allez continuer à le faire, merci à vous tous, chers adhérents et amis. Pour tout ce qui a été réalisé, merci aux bénévoles, artistes et conférenciers. Merci à l’impulsion et à la réflexion données par les membres du Conseil d’Administration. Merci à l’équipe de choc des membres du bureau, avec une implication quasi au quotidien.

A tous de très Bonnes Fêtes de Pâques !

Bien amicalement et au plaisir de vous rencontrer prochainement,

au nom du bureau (Sylvie, Huguette, Chantal, Etienne, Arnaud)

le Président, Franck

MERCI DE VOTER !

Au Grand Prix Patrimoine Le Pèlerin : soutenez la Candidature de la Voûte en lambris peint de WIMEREUX.

L’an dernier nous avions envoyé une première participation au Grand Prix Patrimoine Le Pèlerin, pour la restauration du chemin de croix. Nous n’avions pas remporté le prix, mais cela avait déclenché une bonne dynamique qui nous a permis de restaurer et préserver cette magnifique œuvre de Claude Gruer que nous pourrons replacer dans l’église dès l’achèvement des travaux.

Cette année, de nouveau, Chantal Creuze, avec notre président et la ville de Wimereux, a présenté un nouveau dossier pour un projet concernant la restauration de notre voûte en lambris peint, emblématique de notre église et dont nous sommes tous tellement fiers !

Comme l’an dernier, nous avons besoin de recueillir de nombreux soutiens à notre projet ! Vous pouvez voter jusqu’au 30 mai, après quoi ce sera un jury d’experts qui définira le vainqueur parmi les projets restant en lice à l’issue du vote du jury populaire auquel présentement nous vous invitons à participer.

Attention : il faut écrire le nom du projet EN ENTIER (cf infra). Puis : il suffit de mettre nom, prénom et adresse mail.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour voter :
Le Pèlerin : livret de soutien pour les projets candidats au Grand Prix Pèlerin 2022

le nom du projet (nous vous conseillons un copier/coller) :
Restauration de la voûte en lambris peint. Eglise Immaculée Conception de Wimereux.
(NB : il est normal que « peint » soit au singulier, le lambris est la technique d’assemblage des lames de bois.)

 

UNE VOÛTE QUI A BEAUCOUP A RACONTER : « le Monologue de la Voûte » (par Chantal Creuze)

« D’abord, j’aurais dû être en pierre. C’est ce qu’aurait voulu mon concepteur, l’abbé Lebègue. Mais mon poids l’aurait obligé à envisager, pour me soutenir, des murs plus épais donc plus coûteux. Il fut donc décidé de me construire en bois ; mais pas dans n’importe quel bois : « du chêne bien travaillé », comme le précise l’abbé et agencé en un beau lambris. C’est ainsi que du haut de mes 16 m, je domine la nef centrale depuis 1868.

Et depuis cette date, j’ai vu passer beaucoup de monde…

  • DES FIDÈLES DE TOUTES CATÉGORIES ET DE TOUTES NATIONALITÉS :
    • Au début, ce sont de riches familles d’industriels du Nord de la France venus en villégiature profiter des bienfaits de la mer. Ils sont vite rejoints par des familles parisiennes puis anglaises au fur et à mesure que la commune devient une station balnéaire à la mode.
    • Pour construire les nombreux hôtels, les villas et les infrastructures, on fait appel à des ouvriers qui se mêlent à l’assistance.
    • En 1914, Wimereux étant devenue base sanitaire, j’accueille des soldats britanniques. J’entends tomber les bombes tout près, mais j’y échappe.
    • En 1942, ce sont des soldats allemands qui envahissent la ville. Et deux ans plus tard, j’entends à nouveau les avions me survoler. Cette fois, je n’y échappe pas. En 3 jours 12 obus tombent sur l’église.
    • C’était le prix à payer pour que l’église dévastée résonne d’un Te Deum libérateur à l’arrivée des soldats canadiens.
    • Après la guerre, la cité se reconstruit et s’élargit à de nouvelles catégories sociales et je peux à nouveau abriter 500 personnes dans les grandes occasions.
  • DES PRÊTRES BÂTISSEURS ET ENGAGÉS :
    • L’abbé Lebègue est à l’origine de tout et il assiste en 1868 à la consécration de l’église qu’il a entièrement conçue. C’est là que j’entends l’architecte me décrire comme « une voûte en carène renversée ». C’est vrai que je ressemble un peu à la coque d’un bateau, c’est le moins qu’on puisse faire dans une cité balnéaire qui procède chaque année à la bénédiction de la mer.
    • L’abbé Hoffmann est un véritable artiste, qui entreprend de me décorer en 1886. A l’aide de pochoirs, il habille mon lambris et mes poutres de motifs géométriques et d’entrelacs floraux d’où émergent des fleurs de lys. Sans vouloir me vanter, je ressemble un peu à mes cousins de Beaune.
    • Le R.P. Delpierre, arrive en 1952. C’est un philosophe de l’art qui veut moderniser le décor de l’église. Adepte d’un courant artistique qui fait la promotion de l’art sacré, il va faire appel à de nombreux artistes pour concrétiser son idée : « La qualité du sacré réside dans une beauté des formes, non dans une abondance ou une subtilité des effets et de la décoration ».
    • L’abbé Boutoille n’est pas un bâtisseur, comme ses prédécesseurs mais un pourfendeur de la misère, de l’injustice et des préjugés. Il s’est illustré en défendant les migrants de Calais où il avait ouvert son église pour les accueillir avant d’arriver dans notre paroisse. A cette époque, les migrants n’étaient pas encore à Wimereux.
    • L’abbé Boidin, est l’un de ceux qui n’ont fait que passer pour rendre service devant la pénurie de prêtres mais je sais qu’il a été pendant des années la cheville ouvrière d’une association contre l’alcoolisme (Vie Libre).
    • Je suis assez fière d’avoir abrité des pasteurs aussi impliqués dans la vie culturelle et sociale de leur époque.
  • DES ARTISANS ET DES ARTISTES :
    • En 1904, on décide de me rallonger et de me copier : deux petites chapelles voient le jour de part et d’autre du chœur et sont abritées par des voûtes qui me ressemblent étonnamment, mais on n’a pas les moyens de nous peindre et ce n’est que 34 ans plus tard qu’on prolonge mes fresques sur la partie nouvelle. Les petites chapelles se distinguent par leurs couleurs et la diversité de leurs fleurs : la passiflore, pour symboliser la Passion du Christ et les lys pour honorer la Vierge.
    • En 1954, les dommages de guerre permettent de remettre sommairement l’église en état. Charpentiers, couvreurs, maçons défilent sur mon toit et sous mes murs. Je ne prends plus l’eau mais mes couleurs commencent à pâlir.
    • Je pâlis aussi de jalousie devant les trésors que le R.P. Delpierre fait entrer dans l’église : les vitraux d’Henry Lhotellier et de Maurice Rocher et les sculptures de Nicole Hémard et Claude Gruer.
    • Mais le temps passe ; les intempéries n’épargnent pas l’église et mes poutres s’effritent, mon bois souffre et mes peintures s’écaillent. Il est grand temps que l’on s’occupe à nouveau de moi.
  • DES CAMERAMANS, DES MUSICIENS, DES CHANTEURS :
    • En 1967 et 1977, j’ai pu assister au Jour du Seigneur diffusé à la télévision. J’ai même fait une petite apparition à l’écran.
    • Depuis 2013, je vois s’agiter une équipe qui organise des concerts, des conférences, des opérations destinées à rassembler des fonds pour sauver l’église. J’ai ainsi pu assister à des concerts donnés par de grands noms du piano, du violon, du violoncelle, du saxophone, de la trompette et bien sûr de l’orgue, la grande fierté de l’église car il est classé monument historique.
    • J’ai écouté des artistes aussi différents que les Petits Chanteurs à la Croix de Bois, un chœur de Gospels ou des ténors classiques.
    • J’ai entendu des conférences qui retracent aussi bien l’histoire de la ville que la vie de grands écrivains ou qui abordent des sujets de société.
    • Et je ne parle pas des Journées européennes du patrimoine, qui ne peuvent plus se tenir dans l’église depuis qu’on soigne mon toit. On y invite des artistes vitraillistes, des tailleurs de pierre, des fondeurs de cloches.
    • Je ne vois plus grand monde depuis que les travaux ont commencé en 2019, mais je sais qu’on travaille pour moi dans l’ombre. Avec les fonds, ils ont paré au plus pressé et ont réussi avec la Mairie à refaire la toiture. Je suis à l’abri mais les infiltrations et l’humidité ont déjà fait bien des dégâts.
  • ET MAINTENANT DES CONCOURS ! Au début, on m’a tourné autour.
    • Depuis 2018, ma petite équipe dépose chaque année un dossier de candidature pour la restauration de l’église auprès de la Mission Stéphane Bern.
    • L’an dernier, c’est Le chemin de croix de Claude Gruer, accroché sur mes murs qui a été proposé au concours du Patrimoine Le Pèlerin. Sélectionné par le jury, il n’a pas passé l’obstacle du vote de soutien. Mais, compte tenu de l’urgence, il a été décroché, restauré et mis à l’abri.
    • Cette année, c’est un oriflamme qui arrive dans les 3 premiers au concours organisé par Allianz et la Sauvegarde du Patrimoine Français mais le vote électronique ne lui est encore pas très favorable.
    • Et voilà que c’est mon tour : on commence à me mesurer, à me photographier, à m’interviewer… Montrons-nous sous notre meilleur jour. J’aimerais bien retrouver des couleurs et continuer à observer le monde.

Les vitraux de l’Annonciation à l’Immaculée Conception parlent d’un message d’espoir pour le monde !

Ce 25 mars, c’est l’ANNONCE d’un espoir et d’une humanité solidaire dans la difficulté ; il fait écho à la liturgie catholique de ce 25 mars, jour chargé d’espoir pour le monde qu’est la Solennité de l’ANNONCIATION.

Petite notion de catéchisme pour ceux qui le souhaiteraient où qui ne partagent pas les mêmes bases religieuses. Ce jour célèbre l’annonce faite à Marie par l’archange Gabriel de sa maternité ! Ceci est un autre message d’espoir que nous envoie le monde chrétien et que nous vous relayons :

Une messe pour la paix en Europe

En la solennité de l’Annonciation, coïncidant cette année avec le début de l’initiative «24 heures pour le Seigneur», le Pape François a célébré ce 25 mars une célébration pénitentielle en la Basilique Saint-Pierre, suivie d’un acte spirituel fort : la consécration au Cœur Immaculé de l’Ukraine et de la Russie. Dans son homélie, le Saint-Père est revenu sur le sens de la confession, «le sacrement de la joie», mais aussi de cette consécration, à la lumière de l’Évangile de l’Annonciation.

Face à la guerre qui fait rage en Ukraine, le souverain pontife a invité tous les évêques diocésains et leurs prêtres à se joindre à cette prière pacifique. Aux quatre coins du globe, des messes similaires ont lieu en même temps.

« L’Annonciation »
(l’archange Gabriel annonce la maternité divine de Marie, 9 mois avant la naissance de Jésus, sauveur de l’humanité, message d’espoir pour le monde)

Savez-vous que l’église de l’Immaculée Conception nous parle, au travers de deux de ses œuvres, de l’Annonciation ?

« L’Annonciation » par Maurice Rocher (bas du vitrail gauche du choeur)

 

« L’Annonciation » par Henry Lhotellier (vitrail du tympan)

 

Pour retouver tous les vitraux de l’église et leur description, voir le site en suivant le lien : https://sauvonsleglisedewimereux.fr/vitraux/

25 mars 2022, L’annonce d’un espoir…

« Un rameau sortira du tronc de Jessé, et un rejeton naîtra de ses racines … »

(La Vierge par Joseph Stella Huile sur toile 1926 Brooklin Museum)

Avec l’ouverture de la 2e phase des travaux, la restauration extérieure de l’église de l’Immaculée Conception poursuit son cours.

Un nouveau jour se lève et inscrit une nouvelle page dans le livre d’histoire de cet édifice !

Après une première phase ouverte en 2019 sous la mandature du précédent maire, Francis Ruelle, et concernant les couvertures hautes (celles de la nef et des deux chapelles), la deuxième phase a démarré en cette semaine de mi-mars : les ouvriers s’activent, les échafaudages extérieurs et intérieurs se montent. Les couvertures basses (bas côtés et sacristie) vont être restaurées en incluant les murs hauts de la nef et les fenêtres hautes de la nef.

L’AEICW a signé ce 18 mars son engagement à financer 100 000 € sur la totalité des montants de cette seconde phase (516 644 € HT).

Cette signature s’est tenue dans le Salon de Mariage de la Mairie.

(Photo : Ville de Wimereux)

 

Aux côtés de Jean-Luc DUBAELE, Maire de Wimereux, et du président de l’AEICW, Franck WEENS, était présent Jean PIOT, délégué régional pour la Fondation du Patrimoine. Il a évoqué l’intérêt d’ouvrir le chantier au public, ponctuellement, notamment pour les Journées du Patrimoine, afin de mettre en valeur les différents métiers traditionnels du bâtiment. Cette visite serait possible sur place, et non plus hors chantier dans un lieu distant, comme l’AEICW a du le réaliser pour les JEP 2021.

(Photo : Ville de Wimereux)

 

D’autres financeurs se sont engagés aux côtés de la Ville de Wimereux :

  • le Département,
  • la Région,
  • la Fondation du Patrimoine.

Il faudra une dizaine de mois, si les délais sont tenus, pour que le chantier de cette phase s’achève. Les entreprises qui interviennent sont :

  • Top Toitures
  • Battais Charpente
  • Chevalier-Nord (pour les maçonnerie sous charpente)
  • Brouard (pour les vitraux)

Et tout ce petit monde travaillera sous la Maîtrise d’Œuvre d’Etienne SINTIVE, Architecte du PatrImoine et conseiller pour la Ville de Wimereux.

Un prochain financement, nous en portons l’espoir, pourrait être celui qui résulterait de la candidature à « Mission Stéphane BERN » dont la Ville et l’AEICW ont co-rédigé le formulaire de demande annuelle.

L’AEICW continuera à sensibiliser le public à l’intérêt d’aider financièrement cette restauration lors des ses animations culturelles réalisées avec la collaboration de la Ville de Wimereux. A chacune de celles-ci, l’AEICW distribuera le triptyque de souscription pour cette seconde phase par la Fondation du Patrimoine.

(Photo : Ville de Wimereux)

 

Ce fut ensuite l’occasion de pousser exceptionnellement les portes de l’église, pour effectuer une visite de chantier à l’intérieur (casque sur la tête !) : nous avons pu lever les yeux vers les murs et la voûte et nous rendre compte de l’ampleur d’un autre chantier à venir : celui de la restauration intérieure …

(Photo : Voix du Nord)

 

(photo : Ville de Wimereux)

 

L’intérieur de l’église en chantier, filmé ce 18 mars 2022 par le journaliste de La Voix du Nord :

Conduits par Philippe RICHEZ, responsable des services techniques, nous avons eu l’occasion de monter au sommet de l’échafaudage intérieur, dont la dernière plate-forme nous amenait sous les poutres d’entrait. (Certains ont préféré garder le plancher des vaches.)

 

Voici quelques vues d’un élément emblématique de l’église de l’Immaculée-Conception, sa magnifique voûte en carène de bateau renversé, peinte à la main par l’Abbé HOFFMAN en 1886. Lors d’une messe télévisée qui s’est tenue dans cette église en 1967, cette voûte a été comparée, toute proportion gardée, à celles des hospices de Beaune, par le commentateur. Ces clichés ont été pris de très près, au sommet de l’échafaudage intérieur : ils permettent de se rendre compte de l’importance des dégradations et du chantier à réaliser pour la restaurer. On peut aussi deviner l’orgue (Monument Historique) protégé de la poussière du chantier par un coffrage, et de l’humidité par une soufflerie.

Merci à la Mairie, en la personne de Monsieur JL DUBAELE, de poursuivre son investissement dans la restauration de cet édifice, avec l’aide de JL JOUGLEUX, Adjoint chargé du Patrimoine. Merci aussi à la Mairie, et notamment, via le service culture, sous la responsabilité de l’Adjointe à la culture, Sandrine BARDEAUX, pour la collaboration productive dans notre saison culturelle…

Merci à tous nos membres et à tous nos donateurs de nous avoir permis d’arriver à ce stade.

Merci à continuer à nous soutenir par vos dons (chaque don donne droit à une réduction d’impôt de 66%) :

PARU DANS LA PRESSE :

  • dans la Voix du Nord du mardi 22 mars (cliquer sur l’image pour l’agrandir si besoin)

  • dans la Semaine dans le Boulonnais (cliquer sur l’image pour l’agrandir si besoin) :

  • sur Delta FM (cliquer sur l’image pour l’agrandir si besoin):

Interview de Franck Weens, pdt de l’AEICW, sur Delta FM :

Interview de Jean Piot, délégué de la Fondation du Patrimoine, sur Delta FM

 

Demandez le programme … 2022 !

Autour de l’église de Wimereux, la culture est en ébullition !

Après une mise sous cloche de l’activité culturelle, imposée par un principe de précaution en période de pandémie, nous avons été heureux dès 2021 de poursuivre comme il se pouvait nos animations autour de l’église. A nouveau, une saison culturelle 2022 se profile et nous vous proposons d’entrouvrir ensemble le couvercle de la marmite pour en découvrir la programmation. Les sujets sont variés. Le haut niveau de notoriété des intervenants promet de belles rencontres pleines d’intérêt et passionnantes.

Bien entendu, ces événements se dérouleront dans le plus grand respect des normes sanitaires du moment dans le cadre de la pandémie de COVID-19.

L’église de l’Immaculée Conception de Wimereux est fermée pour cause de travaux depuis le 25 février 2019 : après la 1ère tranche de travaux qui s’est achevée début 2021, une 2e tranche débute en mars 2022. L’église reste fermée cette année et pour les deux autres tranches qui devraient suivre. Le public ne peut donc plus la visiter pendant au moins 3 ans, sauf de manière virtuelle  (pour cela : cliquer ici).

Mais les activités culturelles de l’AEICW – au profit de la restauration de l’église – ne s’endorment pas pour autant. Elles se poursuivent plus que jamais, avec une programmation des plus alléchantes que nous avons mijotée pour vous. A travers des conférences, expositions, fêtes, marché de Noël, concerts classiques ou de jazz, la vie est en ébullition à Wimereux autour et pour son église, afin de la faire apprécier, la faire connaître, et lui donner vie pour demain.

Pour la première année, un programme de notre saison culturelle est largement diffusé au public afin de présenter tous nos rendez-vous planifiés dès le 15 avril. Nous tenons à remercier ici tous les sponsors qui contribuent à la réalisation de ce programme.

Voici ce programme 2022  :

(pour obtenir le programme en pdf et l’imprimer : cliquer sur l’icone ci-dessous)

Ci-dessous : les vignettes descriptives succinctes des événements culturels de la saison 2022 contenus dans ce programme : vous pouvez cliquer sur chacune d’elle pour en savoir plus et pour être redirigé éventuellement vers la billetterie correspondante.

Nous remercions les sponsors suivants :

ainsi que nos membres, nos donateurs, nos mécènes, qui soutiennent notre action dans la restauration de l’église.

Galerie d'affiches


cliquer sur les affiches pour accéder à la description détaillée de l'événement.


Au fil des mois …

  • «
  • mai 2022
  • »
  • 21Mai 20:30
    Concert : Les Merveilles du Violon, par Natacha Triadou 21/5/22

    Samedi 21 mai, 20h30, église Saint-Pierre de Wimille

Grand succès pour le loto de l’AEICW ce dimanche 6 mars 2022 dans la salle des fêtes de Wimereux.

Plus de 100 personnes étaient présentes, de toutes générations, dont quelques grand-mères, dont nous n’avons pas oublié de leur souhaiter une bonne fête, mais aussi des familles avec enfants. Tous se sont retrouvées pour un après-midi ludique, dans une ambiance festive.

Certains ont gagné des lots de grande valeur (plus de mille euros pour le gros lot). Tous sont ressortis avec le sourire. Et tous ont permis de participer au financement de la restauration de l’église de l’Immaculée Conception de Wimereux. Celle-ci va reprendre activement avec ouverture du chantier de la 2e phase dans une semaine !

Merci à la Mairie de Wimereux de nous avoir confié la salle des fêtes, et merci au Conseil Départemental, aux nombreux commerces et restaurants de Wimereux de nous avoir proposé des lots et des bons d’achat.

En particulier nous tenons à remercier :

  • Auchan,
  • Elysée coiffure,
  • les restaurants : Cap Nord, l’Atlantic (l’Aloze), la Vie est Belle, la Dérive, Hôtel du Centre,
  • Les magasins d’alimentation : Ma Normandie, Les Trois Conserveries,
  • La Chocolaterie Beussent-Lachelles
  • la biscuiterie Sophie Farrigia
  • les fleuristes : Arum & Lila, L’Agave
  • et d’autres …

Rétrospective sur la saison culturelle 2021

(cliquer sur les affiches pour les voir en grand format)

La pandémie COVID ne nous a permis d’effectuer des manifestations publiques qu’à partir du mois de juin. Les programmations prévues antérieurement n’ont pas pu être maintenues…

Cliquer sur les liens ci-dessous pour revivre l’événement en images et commentaires…

UNE ETAPE IMPORTANTE DANS LA RESTAURATION de l’Immaculée Conception :

Ce 10 décembre 2021 : REMISE (devant les médias) DE 2 CHEQUES à la VILLE de WIMEREUX pour participation à la restauration intérieure de l’église de l’Immaculée Conception.

Symbolique du calendrier, c’est au surlendemain de le Fête de l’Immaculée Conception (8 décembre) et au lendemain de l’anniversaire de la promulgation de la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat (9 décembre), que, dans l’église de l’Immaculée Conception, actuellement fermée au public en raison des travaux, eu lieu cette remise de chèques à la Ville de Wimereux.

Le Président de l’AEICW (Franck Weens), en présence de la Vice-Présidente (Huguette Delanoy), du trésorier (Etienne Chatillon), de la secrétaire (Sylvie Laurenge), du secrétaire adjoint (Arnaud Destombes) et de différents membres du CA, a donc remis à la Ville de Wimereux, représentée par son Maire,M. Jean Luc Dubaele, et par son 1er adjoint, M. Guy Boutleux, en présence du précédent Maire de Wimereux (Francis Ruelle) (qui avait instauré la restauration), du Père Hugue Derycke, modérateur de la Paroisse Saint-Jean-du-Wimereux, :

  • un chèque pour la restauration du CHEMIN DE CROIX (effectuée durant le 1er semestre 2021 par Christine Bazireau, restauratrice désignée par le conservateur des Antiquités et des Objets d’Arts du Pas-de-Calais), d’une valeur de 7518 € ;

  • un chèque pour la mise en protection de l’ORGUE (Monument Historique) dans un coffrage (pour le protéger des poussières et gravats des travaux), avec soufflerie à air pulsé (pour le protéger de l’humidité), pour la durée de la restauration (coffrage installé en 2020), d’une valeur de 2764,80 €, grâce au soutien du Crédit Agricole, représenté par M. Daniel PARENTY, président de la Caisse Locale.

Ce fut l’occasion de rappeler que l’AEICW :

  • a délivré à la Mairie en mai dernier un chèque de 90 000 € correspondant à sa participation pour la 1ère phase des travaux de restauration extérieure (qui comprend 4 phases) (ici : restauration des couvertures hautes : nef et 2 chapelles latérales, avec charpente et maçonneries sous-jacentes)
  • s’est engagée à délivrer la somme de 100 000 € pour participation à la 2e phase (restauration des couvertures basses + sacristie (avec charpentes et maçonneries sous-jacentes) + murs intermédiaires entre couvertures hautes et basses)

L’offre de marché de cette 2e phase a été lancée par la Mairie en septembre dernier et les travaux n’attendent pour commencer qu’une chose : que le lot « couverture » soit « couvert » par un « couvreur » (les lots « charpente » et « maçonnerie » étant couverts) …

Ce fut l’occasion aussi :

  • d’admirer l’admirable travail de restauration de Christine Bazireau sur ce Chemin de Croix de Claude Gruer (1957) : celui-ci avait souffert des affres du temps, des fumées de bougies, et des infiltrations d’eau venant des murs, issues des fuites des toits des bas-côtés, entrainant une cristallisation de la terre cuite avec dépôt de « sels » en surface, altérant les pigments,
  • de réentendre sonner l’orgue,

  • de constater l’urgence de restaurer les couvertures des bas-côtés devant la présence à ce niveau ce jour d’importantes flaques d’eaux pluviales accumulées tant sur le carrelage qu’à la surface de l’autel dédié à Sainte-Thérèse…

  • mais aussi d’admirer la collaboration de la Ville, de la Paroisse et de l’AEICW dans la restauration de cet édifice.

L’AEICW tient à remercier tous ses membres et tous ses donateurs, sans qui tout cela n’aurait pas été possible, et aspire à ce que cet enthousiasme populaire pour aider financièrement la Mairie dans poursuite la restauration de l’église de Wimereux se prolonge jusqu’à son terme.

Merci à continuer à nous soutenir par vos dons (chaque don donne droit à une réduction d’impôt de 66%) :

PARU DANS LA PRESSE

  • Dans la Semaine de le Boulonnais :

  • dans la Voix du Nord (cliquer pour zoomer si besoin) :

Marché de Noël 2021

Le MARCHE DE NOEL de l’AEICW  s’est déroulé depuis le 1er décembre jusqu’au 6 janvier sur internet, en clic & collect, et en présentiel les 4 et 11 décembre de 16h à 18h, avec une animation musicale sur des thèmes de Noël, par Arnaud et Franck au piano, et par la chorale Chanter Happy, à l’église du Christ Ressuscité de Wimereux.

Merci 🙏 aux différents membres de la Chorale Chanter Happy de nous avoir offert ce merveilleux concert de Noël 🎄 , le samedi 11 décembre 2022, pour la deuxième session du marché de Noël à l’église ⛪️ du Christ ressuscité de Wimereux.

Ce fut un moment privilégié pour retrouver notre âme d’enfance, dans la magie de Noël, avec ces chants caractéristiques de la Nativité, chants traditionnels venant des quatre coins de notre petite planète.