Conférence du Père Thiriez : « Pasteurs & Religieux dans l’enfer des SS »

20:00

2 août 2018

Les jeudis du Père Thiriez. Comme chaque année, le Père Philippe Thiriez séjourne à Wimereux, où il y a vécu une partie de son enfance. Il nous partage des sujets qui lui tient à cœur, auxquels il nous invite à réfléchir.

Les Jeudis du Père Thiriez :
« Pasteurs et Religieux dans l’enfer des SS »

 jeudi 2 août – 20 h – A l’église de l’Immaculée Conception de Wimereux

(Entrée Libre avec participation pour la restauration de l’église souhaitée)

Comme chaque année, le Père Philippe Thiriez séjourne à Wimereux, où il y a vécu une partie de son enfance. Il nous partage ses réflexions sur des sujets qui lui tiennent à cœur, auxquels il nous invite à réfléchir.

Cette année, le Père Thiriez nous propose trois conférences :

-1- Jeudi 26 juillet 20h : 19 martyrs d’Algérie (pour voir l’article détaillé cliquer ICI

Où ? Qui ? Quand ?
Une déclaration de guerre ?
Comment ? « Pour-quoi » ?

Enseignants, infirmières, moines ou responsables de bibliothèques, les 19 religieux et religieuses assassinés en Algérie portaient des engagements divers : Mgr Claverie, évêque d’Oran, les 7 moines de Tibherine, Sœur Odette Prévost, Sœur Angèle-Marie et Sœur Bibiane, 4 pères blancs tués à Tizi Ouzou, Sœur Esther et Sœur Caridad, Frère Henri Vergès et Sœur Paul-Hélène Saint-Raymond. Ils ont été reconnus martyrs par l’Église catholique le 27 janvier 2018 et pourraient être béatifiés à Oran pour le mois d’octobre prochain.

 

-2- Jeudi 2 août 20h : Pasteurs et Religieux dans l’enfer des SS :

Des prêtres et religieuses sont morts, victimes du communisme : J POPIELUSKO en 1984, A. MEU en 1990, mais tant d’autres furent victimes du nazisme : Ed STEIN (42), S. WEIL (43), E. HILLESUM (43), D. BONHEOFFER (45), Mgr VON GALLEN (46), M. KOLBE (41), GOLDMANN, Mgr THEAS, O. RUFESEN, F. STOCK…

Avec quelques extraits d’un DVD :

Abbé Stock, le passeur d’âmes : L’abbé Franz Stock (1904-1948) sera prochaine béatifié à Chartres. Sa vie et son oeuvre seront évoquées à travers la projection d’extraits d’un film suivi d’un débat.

-3- Jeudi 9 août 20h : L’Arbre (pour voir l’article détaillé cliquer ICI) 

Une superbe parabole à partir du film « L’Arbre » de J. Bertolucci avec Charlotte Gainsbourg : pour tous les âges : les plus jeunes, les moins jeunes.

Le papa de Simone, Peter, meurt au volant de son 4×4 et s’écrase contre « l’Arbre ». Pour la fillette, son père est devenu arbre… La maman, Dawn, n’en dort plus. Un arbre dans la mer !  (cf Luc 17, 6)

 

—ooOoo—

 

Le père Philippe Thiriez, père blanc, travaille via ses conférences au dialogue islamo-chrétien. Sa vie de missionnaire, baroudeur du Christ, lui a gravé un principe d’airain : la tolérance. « Tout croyant mérite d’être respecté dans sa foi. »

Après avoir vécu près d’un demi-siècle dans des territoires musulmans en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, il a nourri autrement sa spiritualité : « J’ai été obligé d’avoir une foi qui va plus profond ». « En vivant avec les musulmans, je me suis converti à une certaine vision de l’homme », explique le père Philippe Thiriez (d’après la Voix du Nord 19 juin 2012). A 90 ans, il vit depuis 2007 dans la Communauté du Chemin Neuf au monastère de Bouvines. C’est là où cet érudit, fin connaisseur de l’œuvre de Charles de Foucauld, travaille au rapprochement islamo-chrétien. Mais il est toujours sur les routes, très actif. « Un policier algérien m’avait fait remarquer, il y a des années à Alger, qu’un religieux n’est jamais retraité», sourit le père Thiriez.

Le prêtre tient une conversation comme on laboure un champ : en semant une kyrielle de petites graines sans savoir si elles vont germer. Il le fait en inventant un style : l’impressionnisme du cœur. Le Lillois a embrassé la mission à la fin de la Deuxième Guerre par envie de cosmopolitisme, chez les Pères Blancs, implantés en Afrique.

Ses idéaux de conversion tournèrent court : dans l’ordre, on préfère convaincre par l’exemplarité. « Avant de partir, on m’avait appris à arracher une dent, à réparer une 2 CV ou à pratiquer un accouchement d’urgence », se souvient en souriant cet ancien enseignant. Pendant près de 30 ans, il vivra dans les zones berbères d’Algérie. Portant à bout de bras un dispensaire, une école, travaillant simplement parmi les villageois, musulmans, en évitant soigneusement de prendre parti dans les soubresauts de l’histoire.

Ce père blanc a vécu quasiment la même vie que les moines de Tibhirine, assassinés en 1996 et qui ont inspiré le fameux film « Des Hommes et des Dieux ». « Je connaissais bien Christian de Chergé (Lambert Wilson dans le film de Xavier Beauvois), nous nous retrouvions tous les mois pour des réunions à Alger ». Il concélébrera l’enterrement des moines, à Alger. C’est la richesse spirituelle et culturelle de son cœur dont il témoigne par ses conférences sur l’islam.

  • Saison culturelle 2022

    Programmation susceptible de modification selon l'actualité de la pandémie COVID-19. Chaque événement se déroulera dans le plus grand respect des normes sanitaires du moment. Cliquer sur les flèches apparaissant sur les affiches pour les faire défiler puis cliquer sur l'affiche sélectionnée pour être redirigé vers le descriptif correspondant



     
  • Vos dons nous sont utiles !

    Collecté : 430 970 € (dons uniquement)
    Merci aux :
    453 donateurs et 160 membres !
    objectif de 500 000 € en 5 ans à partir du lancement en 2018 de l’offre de marché : 

    • 86.19%

      Dons acquis

  • Nos prochains événements

  • Newsletter