Atelier Tailleur de Pierres (JEP 2021)

10:00

18 septembre 2021

jusqu'au

19 septembre 2021

Samedi 18 et Dimanche 19 septembre, de 10h à 18 h, aux Salons de la Baie Saint-Jean, rue Sainte-Adrienne à Wimereux

Atelier Tailleur de pierres, par Damien (de Wimereux) et la Société Chevalier-Nord (qui intervient dans la restauration de l’église de Wimereux)

Entrée Gratuite

Voir aussi l’annonce faite sur l’agenda numérique des JEP 2021 édité par le Ministère de la Culture en cliquant ci-dessous :

A Wimereux, avec le partenariat de la Ville, l’Association des Amis de l’Eglise a fédéré les associations locales de valorisation du Patrimoine (civil, religieux, militaire) pour vous inviter à lever les yeux vers le VIADUC et à vous pencher sur la construction de la voie ferrée à Wimille, avec sa GARE, qui a été l’élément décisif dans la genèse de la station balnéaire de WIMEREUX (actuellement classée Site Patrimonial Remarquable). Une urbanisation indépendante de Wimille s’est créée, avec son centre ville, autour de son EGLISE (actuellement fermée pour cause de restauration). L’AEICW propose aussi pour ces JEP quelques ateliers sur les métiers qui gravitent autour de la vie et la construction des églises.

Taille de pierre par Damien, tailleur de pierres wimereusien, et la société CHEVALIER Nord : présentation d’outils et de pierres pour expliquer la technique de taille, la technique du « tracé » sur quelques blocs de pierres de craies ou de calcaires (la taille de pierre n’est pas de la sculpture : on travaille la pierre en suivant un trait). Démonstration de pierres du pays : pierres en grès de Baincthun : pierres de construction, difformes ou taillées sommairement avec une face carré en façade ou 2 faces dans les angles des bâtiments (pour montrer la maçonnerie à la chaux des pierres du boulonnais) ; pierres de grès de Wimereux (arrondies par les marées et utilisées dans les premières constructions).

Une parenthèse : Damien partagera une de ses préoccupations : la construction de nichoirs dans des murs en briques ou en pierres, pour assurer un habitat aux oiseaux et chauves-souris dans les édifices.
Un peu d’histoire …
Le métier apparaît dès que l’homme désire bâtir des édifices imposants et conçus pour durer (temples, fortifications, etc.) donc dès l’Égypte antique et dans l’Antiquité grecque et romaine. Puis, au fil des siècles, le métier se poursuit sans interruption, conservant parfois les mêmes techniques et outils (certains types d’outillage utilisés par les tailleurs de pierres actuels n’ont pas changé en 2000 ans). La construction en pierre de taille touche alors tous les domaines de l’architecture : église, cathédrale, château, pont, quai, etc.
En raison de la pénibilité et de la dangerosité de leur travail, les tailleurs de pierre sur les grands chantiers d’églises au Moyen Âge touchent un salaire supérieur à la moyenne des autres artisans. Ils reçoivent parfois une prime de risque lorsqu’ils montent sur des échafaudages.
La construction en pierre tombe en désuétude à partir des années 1930, date à laquelle le béton armé (inventé en 1900), et l’acier, commencent à être massivement utilisés. Dorénavant, les tailleurs de pierre, qui étaient « bâtisseurs », se concentrent alors sur la restauration des édifices en pierre existants, car les pierres de nos monuments, exposées aux intempéries, ont une durée de vie limitée. Quand le matériau est altéré ou malade, il est nécessaire de le remplacer partiellement ou intégralement par une pierre équivalente de nature et de forme.

Henri Chevalier – Entreprise Chevalier Nord

Créée en 1946 par Henri Chevalier, tailleur de pierre, compagnon du Tour de France, l’entreprise H. Chevalier s’est spécialisée à l’origine dans la restauration des monuments historiques en pierre de taille.

Sous l’impulsion des deux générations suivantes, elle s’est ensuite développée dans le domaine de la maçonnerie et du gros-œuvre pour la rénovation du patrimoine bâti et la réhabilitation lourde.

En 2012, h. chevalier a racheté le stock d’Andrée Macé, entreprise spécialisée dans la restauration et la vente de cheminées d’époque, en marbre ou pierre, ainsi que leurs équipements en fonte. Cette nouvelle activité l’a conduite naturellement à la restauration des sculptures en pierre et marbre et des métaux.

En 2018, H. Chevalier obtient le label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant).