JEP : Lecture Publique : les Fables d’Esope, telles qu’enseignées par les moines au Moyen-Age, par Marie-André Petit

16:30

19 septembre 2020

jusqu'au

20 septembre 2020

de 16h30 à 17h15 : 9 rue du Château à Wimereux (église du Christ Ressuscité) (samedi 19 & dimanche 20 septembre)

LECTURE PUBLIQUE DES FABLES D’ESOPE

Entrée libre

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine organisées à Wimereux par l’association des Amis de l’église.

Lecture Publique des Fables d’Esope, par Marie-André Petit. Elles ont inspiré Jean de La Fontaine, mais dès le Moyen-Age elles étaient déjà enseignées par les moines comme bases d’éthique et de morale

Patrimoine et enseignement,
apprendre pour la vie !

Venez seul, en famille, ou avec des amis, (en gros, venez comme vous êtes)apprendre, et vous divertir, dans une ambiance de cours de récréation, sur le thème du patrimoine matériel et immatériel de l’église (locale), et de l’Eglise (universelle). Toutes deux sont vecteurs d’éducation, par la transmission du savoir qu’elles ont étendu au sein de la cité et au-delà, et des savoir-faire qu’elles ont engendrés et entretenus du Moyen-Age jusqu’à nos jours.

Les Fables d’Ésope…

 si chères à La Fontaine, ont souvent été une référence dans l’éducation des enfants pour enseigner l’éthique et la morale, notamment dans leur traduction latine dès le Moyen-Age lors la création des écoles par les moines de l’époque.

On considère Ésope (poète grec des VIIe – VIe siècles avant J.-C.) comme le père de la fable. Ses fables constituent une somme de la sagesse populaire des Grecs. Elles inspireront ensuite Phèdre à Rome, puis les conteurs arabes. Avianus en fit quelques traductions latines au Moyen-Age. Les fables d’Ésope ont été compilées et publiées au XIVe siècle, par Planude, un moine byzantin. Isaac Nicolas de Nivelet avait publié en 1610 une version d’Ésope en latin, et cette traduction avait été rééditée en 1660. La Fontaine l’a sûrement lue.

Marie-Andrée Petit…

…forte d’une magnifique conférence sur Jean de La Fontaine l’été dernier pour l’AEICW, nous narrera avec le ton adapté, quelques pages de ce trésor de sagesse populaire, qui a connu un vif succès au cours des âges. La Fontaine, en y puisant largement (La Cigale et la fourmi, Le Corbeau et le renard, etc.), a rejeté leur auteur dans l’ombre, et c’est dommage car toutes méritent d’être lues et entendues.

Liens

Cliquer sur l’image correspondant à votre choix :

Voir le programme complet des animations des JEP 2020 à Wimereux par l’AEICW  :

Voir la publication sur OpenAgenda par le Ministère de la Culture pour les JEP 2020 :

L’église du Christ Ressuscité

Pour les Journées Européennes du Patrimoine les 19 et 20 septembre 2020, à Wimereux, la petite église du Christ-Ressuscité (née en 1974) dans le quartier du Baston, ouvre exceptionnellement grand ses portes pour présenter au public le Patrimoine de sa grande soeur, l’église de l’Immaculée Conception (née en 1866), fermée actuellement au public en raison des travaux de restauration qui s’y déroulent.

Attardons nous un peu sur l’église du Christ-Ressuscité : de style inspiré du mouvement Bauhaus,  quasiment monolithique en parallélépipède rectangle, elle est faite de panneaux de béton dans lesquels sont incrustés des claustra colorés qui laissent rentrer la lumière du soleil ; sa magnifique verrière abstraite (de François Chapuis) provient du couvent des Soeurs de Sainte Agnès d’Arras, et son « clocher », qui a la particularité d’être à l’écart de l’église, est construit sur un blockhaus de la seconde Guerre mondial ; il précède une immense croix de bois brut qui se dresse vers le ciel depuis le sommet de ce dernier. A l’intérieur de l’église, on découvre plusieurs oeuvres de Nicole Hémard

Bien entendu, cet événemet se déroulera dans le plus grand respect des normes sanitaires du moment dans le cadre de la pandémie de COVID-19.